haroset | www.savormania.com

haroset – pâte juive de dattes

Malgré que j’adore la cuisine, il y a tout de même quelques ingrédients que je n’aime pas du tout, et les dattes font parties de la liste. Je n’aime pas particulièrement le boeuf non plus, cependant j’ai trouvé une façon de le le cuisiner de manière à pouvoir le manger et même l’adorer (la recette du sauté de boeuf au gingembre partagée avec toi la semaine dernière). La recette d’aujourd’hui est aussi une qui transforme un ingrédient que je n’aime pas en un plat que je pourrais manger tous les jours. Voici le haroset — notre version familiale de la traditionnelle pâte juive de dattes servie durant la Pâque juive, mettant en avant une énorme quantité de dattes, pommes, vin rouge sucré, cannelle et noix — autrement connu comme la seule recette de dattes que j’ai vraiment hâte de manger chaque année lors de la fête.

dattes dattes hachées

Commémorant l’émancipation des juifs de l’esclavage en Egypte Ancienne, la Pâque juive (Pessah) commence avec un grand repas familial qui se célèbre les deux premiers soirs de la fête. On commence le repas en racontant l’histoire de la sortie d’Egypte, en s’arrêtant pour manger quelques plats symboliques pour se souvenir de chaque moment que nos ancêtres ont vécu. Le haroset est un de ces plats symboliques, sa couleur rougeâtre rappelant les briques que les juifs ont utilisé dans la construction des pyramides d’Egypte.

Il y a autant de façons de faire le haroset qu’il y a de poissons dans la mer, quelques unes qui sont propres aux juifs séfarades tandis que d’autres sont plus communes parmi les juifs ashkénazes. Les juifs ashkénazes ont tendance à le préparer en mélangeant du vin rouge sucré et des noix avec des pommes et de la cannelle, tandis que les juifs séfarades utilisent plutôt une variété de fruits secs, comme des dattes, des raisins secs et des figues. Quelques communautés juives ajoutent également de la noix de coco pour un goût plus sucré ou échangent même les noix pour des châtaignes. Ayant grandi dans une maison avec tellement d’origines différentes, notre haroset est un mélange entre les traditions ashkénazes et séfarades.

pommes hachées

Notre recette de haroset a bien d’être cuite. Il y a un tas de harosets qui sont faits avec des ingrédients crus et qui ne nécessitent donc pas de cuisson, mais je préfère de loin de le goût de la version cuite. Les dattes et pommes sont doucement cuites dans de l’eau et du vin rouge sucré jusqu’à bien molles et prêtes à être écrasées. Beaucoup de recettes indiquent qu’il faut mixer le mélange dans le robot ménager afin d’obtenir une pâte homogène, cependant j’adore le haroset lorsqu’il est volumineux et rempli de morceaux de pommes et dattes, alors j’écrase le mélange à la main jusqu’à arriver à une consistence que j’aime.

Je n’arrive pas à expliquer pourquoi j’aime tant cette recette alors que la datte est loin d’être mon ingrédient préféré. Même si cette recette se fait avec 1 kilo de dattes, je ne trouve pas le goût si fort du tout, sûrement car elles sont mélangées avec des pommes et de la cannelle — deux ingrédients que j’adore. J’aime tellement ce haroset que je pourrais le manger tous les jours pendant la fête pour le petit-déjeuner. Qui dit que tu dois célébrer Pessah pour pouvoir la déguster? Gardes la pâte dans des bocaux au réfrigérateur, comme de la confiture, et savoures-la sur du pain toasté toute l’année.

haroset

haroset - pâte juive de dattes
 
Ingredients
  • 1 kilo de dattes dénoyautées, hachées en petits morceaux
  • 2 pommes rouge, pelées et hachées en petits morceaux
  • 2.4dl eau
  • 1.2dl vin rouge sucré
  • ¼ cuillère à café cannelle
  • 100g noix, hachées
Instructions
  1. Mettre les dattes, pommes, eau et vin dans une grande casserole. Faire bouillir le tout, réduire le feu à bas, et laisser mijoter pendant 15 minutes découvert jusqu'à que les pommes soient bien molles. Garder un oeil sur la casserole durant toute la cuisson pour ne pas que le mélange devienne trop sec. Rajouter un peu d'eau si besoin pour humidifier le tout.
  2. Avec le feu toujours sur bas, écraser le mélange dans la casserole jusqu'à obtenir une pâte. (J'aime le haroset lorsqu'il est assez volumineux avec des morceaux de pommes et dattes visibles, alors écrases le mélange jusqu'à obtenir une consistence que tu aimes.) La pâte deviendra collante lorsqu'elle refroidira.
  3. Ajouter la cannelle et les noix et bien mélanger.
  4. Mettre le haroset dans des bocaux pour refroidir. Lorsqu'il a refroidi, recouvrir les bocaux et garder au réfrigérateur jusqu'à prêt à consommer.
Notes
RECETTE POUR: Environ 2 grands bocaux
Peut se garder pendant 2 semaines au réfrigérateur

 

Comment était ton haroset? Partages des photos de ta recette sur Instagram avec le hashtag #savormania

2 comments on “haroset – pâte juive de dattes

  1. -

    Je ne connaissais pas du tout et suis bien curieuse de goûter !

    • - Post author

      Merci pour ton commentaire, Rosenoisettes! J’espère que tu aimeras!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Rate this recipe:  

CommentLuv badge